Et les Juifs bulgares furent sauvés… ». Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie

mercredi 12 mai 2021, de 15h à 17h

Webinaire Tandem
organisé par Michèle Baussant (CEFRES, CNRS)
avec la collaboration de Johana Wyss (CEFRES / Institut d’ethnologie AV ČR) et de Maria Kokkinou (CEFRES / FSV UK)

Presentation in English de l’ouvrage de Nadège Ragaru :  « Et les Juifs bulgares furent sauvés… ». Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie . Académique. Paris: Presses de Sciences Po, 2020

Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé. Lire la suite

Exception en Europe, un État allié du Reich a refusé de déporter sa communauté juive. Cette image de la Bulgarie pendant la seconde guerre mondiale a prévalu jusque récemment, quitte à omettre que, dans les territoires de la Yougoslavie et de la Grèce occupés par ce pays entre 1941 et 1944, la quasi-totalité des Juifs ont été raflés, convoyés vers la Pologne et exterminés.

Au terme d’une vaste enquête documentaire et archivistique, Nadège Ragaru reconstitue l’origine de ce qui a longtemps été tenu pour un socle de faits vrais parce que largement crus. Elle explique pourquoi une seule facette d’un passé complexe et contradictoire a fait l’objet d’une transmission prioritaire ; comment les déportations, sans être oblitérées, sont devenues secondaires dans les discours publics, les musées, les livres d’histoire et les arts ; comment la mise en écriture des persécutions contre les Juifs en Bulgarie s’est retrouvée l’otage de la guerre froide puis des luttes politiques et mémorielles de l’après-communisme dans les Balkans et le reste du monde.

Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé.

Autrice

Nadège Ragaru (Directrice de recherche, Sciences Po Paris, Ceri-Cnrs)

Discustants

Rika Benveniste (Professeur, University of Thessaly, Grèce)

Jan Grabowski (Professeur, University of Ottawa, Canada)

 »And so the Bulgarian Jews were saved… » Researching, Retelling, and Remembering the Holocaust in Bulgaria.

12 May 2021, 14h-16h

Webinaire Tandem, organized by Michèle Baussant (CEFRES, CNRS) 

Presentation in English of the book:  « Et les Juifs bulgares furent sauvés… ». Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie . Académique. Paris: Presses de Sciences Po, 2020

Bulgaria was an exception; a state allied with the Reich that refused to deport its Jewish community. This image of Bulgaria during WWII has persisted until the present day, overlooking the fact that in the Yugoslavian and Greek territories occupied by this country between 1941 and 1945, almost all the Jews were rounded up, sent to Poland, and exterminated.

The result of a vast documentary and archival investigation, Nadège Ragaru has pieced together the origins of what was long assumed to be factual because it was widely believed. It explains why a single aspect of a complex and contradictory history was emphasized in the transmission of history. She shows how the deportations, although not expunged, were considered secondary in public discourses, museums, history books, and the arts. She looks at how writings on the persecutions of Bulgarian Jews became caught up in the Cold War and then the political and memorial struggles of the post-communist period in the Balkans and the rest of the world.

Deeply original in its approach and in its style, this historical investigation is an exemplary reflection on the silences of the past.

Lecturer

Nadège Ragaru (Research Professor, Sciences Po Paris, Ceri-Cnrs)

Discussants

Rika Benveniste (Professor of History, University of Thessaly, Greece)

Jan Grabowski (Professor in History, University of Ottawa, Canada)

plus d’infos

Lieu : en ligne, retransmis en direct sur la page Facebook du CEFRES  www.facebook.com/cefres
Ou sur Zoom, pour recevoir le lien du webinaire, veuillez contacter Claire Madl : claire(@)cefres.cz
Langue : anglais


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.